- Les Cafés Géo - https://cafe-geo.net -

La France des marges

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 03/02/2018
10:00 - 12:00

Emplacement
Institut de Géographie

Catégories


Samedi 3 février, la rencontre portera sur une question essentielle à l’heure où les populismes se nourrissent notamment des mécontentements suscités par la pauvreté et l’exclusion.

Deux universitaires, Samuel Depraz (Université de Lyon 3) et Olivier Milhaud (Université de Paris 4), présenteront la France des marges en adoptant un point de vue géographique qui interrogera tous ces territoires tant visibles et médiatiques qu’invisibles et oubliés : espaces « hyper-ruraux », haute montagne, outre-mer, banlieues « difficiles », etc. D’une grande richesse, la notion géographique de marge est bien utile pour aborder les jungles des réfugiés, le périurbain, les friches industrielles, les mondes de la pauvreté, les modes de vie non sédentaires, etc. Entre marges subies et marges choisies, entre production et réversibilité des marges, la réflexion sur ce sujet aborde des lieux, des politiques, des pratiques, des réalités physiques et mentales, des trafics, autant de thèmes qui nous interpellent pour nous faire mieux comprendre notre société.

Samedi 3 février 2018, de 10h à 12h
A l’Institut de géographie
191 rue Saint-Jacques 75005 Paris
Salle du nouvel amphi au rez-de-chaussée 

LA FRANCE DES MARGES

Rencontre avec Samuel Depraz (Université de Lyon 3) et Olivier Milhaud (Université de Paris 4)

La rencontre portera sur une question essentielle à l’heure où les populismes se nourrissent notamment des mécontentements suscités par la pauvreté et l’exclusion.

Deux universitaires, Samuel Depraz (Université de Lyon 3) et Olivier Milhaud (Université de Paris 4), présenteront la France des marges en adoptant un point de vue géographique qui interrogera tous ces territoires tant visibles et médiatiques qu’invisibles et oubliés : espaces « hyper-ruraux », haute montagne, outre-mer, banlieues « difficiles », etc. D’une grande richesse, la notion géographique de marge est bien utile pour aborder les jungles des réfugiés, le périurbain, les friches industrielles, les mondes de la pauvreté, les modes de vie non sédentaires, etc. Entre marges subies et marges choisies, entre production et réversibilité des marges, la réflexion sur ce sujet aborde des lieux, des politiques, des pratiques, des réalités physiques et mentales, des trafics, autant de thèmes qui nous interpellent pour nous faire mieux comprendre notre société.

NB : La participation à cette conférence-débat est ouverte à tous sous réserve du nombre de places disponibles dans le nouvel amphi de l’Institut de Géographie. Pour gérer de façon optimale les inscriptions il est simplement demandé aux intéressés d’envoyer un mail à : danieloster@wanadoo.fr