Date / Heure
Date(s) - 01/02/2020
10:00 - 12:30

Emplacement
Institut de Géographie

Catégories


Ce matin-là, nous recevrons Bertrand Sajaloli (Maître de conférences à l’Université d’Orléans), Etienne Grésillon (Maître de conférences à l’Université de Paris et au LADYSS), Jean-Paul Amat (Professeur émérite à l’Université Paris-Sorbonne) et Vincent Moriniaux (Maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne, directeur de la publication du manuel La nature, objet géographique, Atlande, 2018). Géographes, ils ont contribué à l’ouvrage Le Sacre de la nature, dirigé par les deux premiers et paru en novembre 2019 aux Sorbonne Universités Presses. Forts de cette publication, ils reviendront sur ce que signifie l’expression sacre de la nature et en donneront des exemples concrets, en la replaçant dans un contexte de recrudescence des réflexions sur l’avenir de la planète. Sacraliser la nature permet-elle de la protéger ? Pour nourrir la discussion, les quatre intervenants reviendront sur leurs apprentissages au cours de leurs parcours respectifs de géographes aux premières loges des évolutions de la nature en tant qu’objet géographique et sujet de préoccupations publiques.

La séance se tiendra le samedi 1er février à partir de 10h dans le Nouvel Amphi, au rez-de-chaussée de l’Institut de Géographie. Elle est exceptionnellement ouverte aux non-adhérents des Cafés géographiques et particulièrement aux candidats à l’agrégation de géographie.

Contactez Mélanie Le Guen (melanie.leguen@orange.fr) pour vous inscrire !