Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 02/12/2014
18:00

Emplacement
Péniche D'Calé

Catégories


Débat « Territoires Périurbains : Mobilité et Cadre de Vie », animé par Christophe Gay (Directeur du Forum Vies Mobiles, Paris) et Samy Youssoufi (Maître de Conférences en Géographie et Aménagement, Université de Franche-Comté), le mardi 2 décembre 2014, à 18h00, à la Péniche le D’Calé, Ancrée sur le Doubs (Pont de Bregille), Besançon

Résumé

Depuis les années 1960, les villes françaises connaissent un phénomène d’étalement urbain, se traduisant par une extension urbaine vers les périphéries moins densément peuplées. Ce phénomène s’explique par de nouvelles aspirations individuelles : accès à la propriété, à un cadre paysager agréable, proximité aux avantages offerts par les centres d’agglomérations, etc. Il en résulte un nouvel espace à l’interface de l’urbain et du rural : le périurbain. Le périurbain est aujourd’hui stigmatisé, considéré comme sans qualités et marqué par le gaspillage d’espace et d’énergie, l’entre soi, la dépendance automobile et l’uniformité paysagère. L’objectif de ce Café-Géo sera de réinterroger le périurbain, en essayant d’imaginer les perspectives en termes de mobilité pour un développement durable de ces territoires particuliers.

Cafe_geo_territoires periurbains_petitformat

Intervenants

Christophe Gay est co-directeur du Forum Vies Mobiles, Institut autonome de recherche et d’échanges soutenu par la SNCF dans l’objectif de préparer la transition mobilitaire en explorant les mobilités du futur.

Samy Youssoufi est Géographe à l’Université de Franche-Comté. Ses recherches portent sur l’évaluation du cadre de vie dans les espaces périurbains, notamment en termes d’environnement paysager et d’accès aux commerces et services.

Toutes les infos sur la page facebook des Cafés-Géo de Besançon

Ce Café-Géo, co-organisé avec la Maison de l’Architecture de Franche-Comté, fait écho à l’exposition « Dense Dense Dense » conçue par le CAUE des Bouches-du-Rhône. Cette exposition est visible jusqu’au 15 janvier 2016 dans les locaux de la Maison de l’Architecture,  1 rue des Martelots à Besançon.