localisations-industriesBernadette Mérenne-Schoumaker, 2011, La localisation des industries. Enjeux et dynamiques, Presses Universitaires de Rennes, collection Didact Géographie, Rennes, nouvelle édition (1e édition : 2002), 255 p.

Dans ce manuel destiné principalement aux étudiants, la géographe Bernadette Mérenne-Schoumaker revient sur les répartitions des structures industrielles, leurs enjeux et leurs dynamiques. Deux axes préoccupent la géographe dans une démarche pédagogique visant à expliciter la place de l’industrie dans les territoires et les économies : « l’axe spatial (via les thèmes de la localisation et de l’espace) et l’axe temporel (à travers l’étude des dynamiques) » (p. 7). L’ouvrage croise à la fois approche théorique (notamment par des définitions et des typologies, particulièrement utiles aux candidats préparant la question « Systèmes productifs »1 ou aux étudiants confrontés à la géographie économique), conceptuel (Bernadette Mérenne-Schoumaker ne propose pas seulement un panorama des localisations des industries, mais confronte le lecteur aux grands cadres explicatifs de ces localisations et de leurs conséquences, par un regard pluridisciplinaire croisant notamment géographie et économie) et documents particulièrement précieux pour les étudiants (schémas théoriques et applications pratiques sur des études de cas à différentes échelles).

Les transformations de l’espace productif questionnent à la fois les transformations des espaces économiques à différentes échelles, les mutations des systèmes productifs (mutations techniques et technologiques ; économiques et sociales ; et enfin politiques) dans des systèmes économiques où la distinction entre les grands secteurs tend à s’atténuer (notamment par une imbrication de plus en plus grande de l’industrie et des autres secteurs économiques), et les conséquences de ces transformations à plusieurs échelles. L’ouvrage confronte ainsi la manière dont les espaces sont impactés, de manière différente en fonction des stratégies d’acteurs et des contextes économiques, par l’industrie : on apprécie tout particulièrement les chapitres confrontant les dynamiques spatiales des industries (de leur présence ou de leur absence) à différentes échelles. Par cette démarche, ce manuel vient utilement compléter les manuels d’économie, et montre la pertinence de (re)penser aujourd’hui les localisations des industries, sans tomber dans la géographie-catalogue.

Bernadette Mérenne-Schoumaker décrypte ainsi l’impact des industries à l’échelle locale (dans les parcs d’activités et dans les aires urbaines), à l’échelle régionale (en proposant une typologie des territoires industriels : vieilles régions industrielles, complexes et pôles technologiques, districts industriels, aires urbaines, façades et pôles littoraux) et à l’échelle mondiale (notamment par le rôle des firmes multinationales et nationales2 qui tendent à redessiner les rapports Nord/Sud). L’ouvrage pousse le lecteur à ne pas céder à la facilité, et le confronte aux méthodes d’analyse : ce manuel ne propose pas seulement les résultats et les théories de la géographie économique, mais également les cheminements de pensée et les outils à disposition du géographe (et plus généralement de tout étudiant en sciences humaines, sociales, économiques, politiques) pour penser les évolutions territoriales des industries. Parce qu’il ne suffit pas de constater que certaines régions sont touchées par une désindustrialisation, mais qu’il faut comprendre les restructurations des systèmes productifs (avec l’émergence, par exemple, des hautes technologies, qui dessinent des paysages industriels très différents de ceux des « vieilles régions industrielles ») et leurs inscriptions dans les réseaux de transports et de distribution, cet ouvrage explicite l’intérêt d’appréhender la localisation comme un enjeu de décision, de valorisation des territoires, de rapports de force entre des acteurs aux intentionnalités et aux échelles d’action très différentes.

district-toyota-city

Pour illustrer la démarche de Bernadette Mérenne-Schoumaker, prenons ici un exemple : le chapitre « A l’échelle des aires urbaines : décomposition et recomposition des structures et des espaces », qui propose un regard sur un espace qui n’est pas seulement produit par les activités industrielles et montre, par la complexité géographique, l’importance de l’approche spatiale pour penser l’industrialisation et la désindustrialisation. Jouant à la fois des temporalités (par l’étude de l’évolution des rapports ville/industrie depuis 1950) et des échelles (ville-centre, périurbain), le chapitre confronte les évolutions de la ville et les mutations de la place de l’industrie, en expliquant à la fois la désindustrialisation progressive des tissus agglomérés, le processus d’exurbanisation des industries, les conséquences de la nouvelle répartition des industries sur les infrastructures de transport, l’émergence de friches qui contrastent avec des pôles très dynamiques (notamment les grands parcs industriels ou d’affaires), et les politiques publiques en termes de réintégration urbaine (tout particulièrement en Europe, du fait des évolutions des contextes économique et technologique). Les planches qui illustrent ce chapitre permettent de confronter la géographie industrielle et la géographie urbaine, rappelant qu’un objet ne peut être étudié et compris sans être replacé dans son contexte.

Riche de très nombreux documents (plus de 80 planches, soit plus d’un tiers de l’ouvrage), ce manuel est, pour l’étudiant, une base nécessaire pour appréhender la géographie économique et la géographie des systèmes productifs. Pour l’enseignant, il sera un outil très complet dans la perspective de questions telles que les espaces productifs en France, les entreprises transnationales, les territoires de l’innovation dans le monde actuel… Pour ceux qui s’intéressent à l’économie ou l’histoire de l’industrie, ce manuel s’imposera pour appréhender les apports de l’approche spatiale et compléter leur regard.

Pour aller plus loin : quelques textes de Bernadette Mérenne-Schoumaker sur la localisation des industries

Voir également la liste complète des publications de Bernadette Mérenne-Schoumaker.

Bénédicte Tratnjek

1 Nouvelle question aux concours de l’agrégation de géographie et de l’agrégation d’histoire, session 2014.
2 A ce propos, voir notamment :

 

Télécharger l'article :