Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 28/01/2014
19:30 - 21:30

Emplacement
Café de Flore

Catégories


Café géo « Représenter l’espace urbain dans la bande dessinée » avec Aymeric Landot et Bénédicte Tratnjek (laboratoire junior Sciences Dessinées, ENS-Lyon), le mardi 28 janvier 2014 de 19h30 à 21h30, au Café de Flore (1er étage, 172 bd Saint Germain, métro Saint Germain).

 

Présentation du Café géo :

Comment se donne à voir la ville dans la bande dessinée ? Ville spectaculaire, ville comprise dans sa globalité ou au contraire fragmentée en multiples cases… L’espace urbain, loin d’être neutre, est mis en scène dans la planche. Chaque page rejoue le spectacle d’une ville particulière et d’une représentation de l’espace urbain singulier : la ville dessinée se décline selon le gradient de l’urbaphobie/urbaphilie, faisant varier les thèmes de la Babylone moderne et dégénérée à la promesse d’un progrès futur. Rien n’est anodin : la planche même dessine, par ses cases, une architecture particulière, où se ressent l’étroitesse d’une ville prison ou le vertige des gratte-ciel. L’espace urbain qu’évoque la BD est spécifique : des paysages archétypaux se font jour, des préférences spatiales apparaissent selon les genres et les trames narratives, des mythologies urbaines sont retranscrites par l’intrication du texte et du dessin, faisant émerger un nouvel espace, celui de la ville dessinée. De l’incontournable Little Nemo in Slumberland au Chicago de Tintin en Amérique, des Cités obscures à Aya de Yopougon en passant par Le sommeil du monstreCity Hunter ou Batman, ce café géo propose de réfléchir ensemble à la manière dont la bande dessinée représente l’espace urbain.

CafeGeo_Ville_BandeDessinee